Connaitre ses missions, apprendre à gérer une classe, comprendre le fonctionnement de l’établissement ou de l’école, prendre ses repères… Alors que des débuts réussis sont essentiels pour le bon fonctionnement du service public d’éducation, le bienêtre au travail et la satisfaction de tous, que constate-ton ? Parfois du dépit, de la désillusion, souvent un sentiment d’abandon.

Comment repenser la formation l’accueil et l’accompagnement des personnels vers leur professionnalisation, leur autonomie et leur bienêtre ?

Un dossier réalisé par Laurent Alexandre, Alain Candau, Jean-Luc Évrard, Françoise Lambert, Élisabeth Ritzenthaler et Alexis Torchet. D’après le dossier initialement publié dans le magazine Profession Éducation du Sgen-CFDT n°253 – avril-mai 2017

Le Sgen-CFDT Aquitaine répond à vos interrogations :

  • Quels postes ?
  • Quel département ?
  • Quels choix ?
  • Quelle organisation à l’ESPE ?

Le dossier a été réalisé par un groupe de travail piloté par le bureau de l’éducation prioritaire de la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire (DGESCO). Il vise à préciser et illustrer le concept d’explicitation tel qu’il est pensé dans le référentiel de l’éducation prioritaire.

Les mutations du second degré sont réglementées par un arrêté ministériel et une note de service qui paraissent au BO le deuxième jeudi de novembre.

Elles se déroulent en deux phases consécutives :

  • la première dite « inter académique » permet obtenir une affectation dans une académie
  • la deuxième dite » intra académique » permet d’obtenir un poste dans l’académie d’affectation

La note de service mobilité organisant les  mutations-permutations   permettant aux enseignants du premier degré de changer de département pour la rentrée 2017 sera publiée le 10 novembre prochain.

Prenez connaissance dès maintenant du calendrier des opérations.

La saisie des vœux se fera par  l’application SIAM, accessible par le portail i-prof,  entre le 17 novembre 2016 et le 6 décembre 2016.

Consultez la note de service parue au BO spécial n° xxx du 10 novembre 2016

(consultable à partir du 10 novembre 2016)

Le RIFSEEP, Régime Indemnitaire lié aux Fonctions, aux Sujétions, à l’Expertise et à l’Engagement Professionnel a été créé en mai 2014 par décret (n°2014-513). Ce nouveau régime devient le nouvel outil indemnitaire de référence, applicable à tous les fonctionnaires relevant de la loi du 11 janvier 1984 ; il doit se substituer à l’ensemble des autres primes existantes (principe de non-cumul).

Avec l’introduction d’un rythme de progression de carrière selon un cadencement unique, l’accord Parcours Professionnels, carrières et rémunérations – PPCR –  rend inutile la notation des personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation.

Pour les personnels du premier et du second degré, c’est l’occasion d’en finir avec un système d’évaluation aveugle et infantilisant.