Les nouvelles modalités de l’évaluation des enseignants s’appliquent au 1er septembre 2017. Pour le Sgen-CFDT, il est indispensable que les personnels concernés s’y préparent.

Le rendez-vous de carrière

Les nouvelles modalités de l’évaluation des enseignants s’appuient sur des rendez-vous de carrière.

Pour le Sgen-CFDT, il est indispensable que les personnels concernés préparent leur rendez-vous de carrière en ayant un regard réflexif sur leur parcours et leurs pratiques professionnels. La rédaction d’un document à l’appui du rendez-vous de carrière doit permettre de reconnaître la réalité de l’ engagement professionnel. C’est un moyen d’aller au-delà de ce que les évaluateurs peuvent observer. Il crée de fait un cadre sécurisant pour les entretiens.

Pour qui en 2017/2018 ?

Notre affiche récapitulative ici

 En 2017-2018, le rendez-vous concerne ceux qui sont éligibles à une accélération de carrière, l’année scolaire prochaine 2018-2019.
Les collègues concernés  sont ceux :
  • qui ont en 2017-2018 entre 12 et 24 mois d’ancienneté dans l’échelon 6 (promus à l’échelon 6 entre le 1er septembre 2016 et le 31 août 2017),
  • qui ont en 2017-2018 entre 18 et 30 mois d’ancienneté dans l’échelon 8 (promus à l’échelon 8 entre le 1er mars 2016 et 28 février 2017),
  • qui ont en 2017-2018 entre 12 et 24 mois d’ancienneté dans l’échelon 9 (promus à l’échelon 9 entre le 1er septembre 2016 et le 31 août 2017)

Préparer un document réflexif comme élément de reconnaissance de la professionnalité des enseignants

rendez-vous de carrièreLe rendez-vous de carrière est l’occasion d’un dialogue constructif entre évalué et évaluateur. Il permet enfin d’en finir avec la notation,  injuste et infantilisante. Cela impose à chacun de changer de posture professionnelle. Ainsi l’évalué devient acteur de son évaluation en proposant aux évaluateurs un écrit réflexif sur sa pratique. Son expertise y est décrite avec son parcours, ses problématiques pédagogiques.  Il a la possibilité de s’auto-positionner par rapport au document officiel d’évaluation. Il  peut ensuite discuter de façon critique de son implication individuelle au sein d’un collectif au service des élèves.

Ce document servira d’entrée dans les entretiens des rendez-vous de carrière. Cela permet de choisir un axe particulier à aborder. Une focale peut être mise sur un ou plusieurs aspects de son parcours ou de ses pratiques : engagement, difficultés rencontrées, projet, mobilité… Les entretiens deviennent ainsi pour l’évalué utiles et concrets. Ils le placent dans une attitude professionnelle de long cours.

Préparer un document réflexif qui engage aussi l’évaluateur

La préparation de l’entretien par l’évalué impose aussi à l’évaluateur d’y prêter attention. D’abord dans les entretiens qui suivent l’inspection. Ensuite d’en tenir compte dans l’évaluation générale.  rendez-vous de carrièreSi cette pratique est déjà couramment utilisée  par les IA-IPR  ou les IEN, elle s’imposera à tous et deviendra formalisée avec les chefs d’établissement.

La préparation du rendez-vous de carrière présente ainsi plusieurs intérêts :

  • il permet à l’évaluateur de porter un regard étendu sur tous les aspects des pratiques professionnelles des enseignants, y compris ceux qui parfois restent invisibles.
  • c’est le moment de replacer la part de l’action individuelle de chaque enseignant dans le projet collectif d’un établissement ou d’une équipe.
  • c’est l’occasion d’aborder des problématiques soulevées lors des échanges sur le travail en équipe, et d’y trouver des réponses adaptées, collectives, immédiates ou de long terme.

Un climat de confiance est fondamental pour favoriser la recherche continue d’améliorations des pratiques.

Préparer son rendez-vous de carrière permet à chacun,  évaluateur comme évalué, de dialoguer sereinement entre professionnels qui participent chacun à la réussite des élèves.

La circulaire 2017/2018 précise les modalités

Pour aller plus loin...